Pétition

Interdiction du glyphosate

Publié le : 22/05/2018 
Pétition
Interdiction du glyphosate
? personnes ont déjà signé
Notre objectif est de 375 000 signatures.

Les informations recueillies par l'UFC-Que Choisir font l’objet d’un traitement automatisé destiné à recenser les signataires de la pétition « Interdiction du glyphosate ».
Le destinataire de ces données est l'UFC-Que Choisir et leur durée de conservation est de 24 mois à compter du 22/05/2018.
Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de celles-ci ou une limitation du traitement.
Vous pouvez vous opposer au traitement des données vous concernant et disposez du droit de retirer votre consentement à tout moment en vous adressant au Cil de l'UFC-Que Choisir via notre formulaire dédié.

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous désinscrire à tout moment de cette pétition.

Se désinscrire

Indiquez ci-dessous l’adresse courriel utilisée pour signer la pétition.

La France doit respecter son engagement de sortir du glyphosate en 3 ans, au plus tard fin 2020

Les arguments ne manquent pas pour faire interdire le glyphosate sans attendre : sanitaires, éthiques, environnementaux, agronomiques.

Herbicide le plus vendu au monde, le glyphosate a été classé parmi les cancérigènes probables chez l’homme en 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), agence de l’Organisation mondiale de la santé.

L’Europe a malheureusement prolongé l’autorisation du glyphosate pour 5 ans en novembre 2017, mais Emmanuel Macron a pris l’engagement d’interdire l’utilisation du glyphosate en France « au plus tard dans trois ans ».

Nous, signataires de cette pétition demandons que le principe de précaution soit respecté et que la France sorte effectivement du glyphosate dès que possible, avec un plan d’accompagnement adapté pour les agriculteurs.

Aussi, nous vous exhortons les pouvoirs publics à interdire ce produit nocif d’ici 2020.

 

Alors que l’autorisation du glyphosate, herbicide le plus vendu au monde, a été prolongée pour 5 ans en Europe à l’automne dernier, Emmanuel Macron s’est, lui, engagé à l’interdire « au plus tard dans trois ans ».

Le projet de Loi Agriculture et Alimentation débattu au Parlement en ce moment, offre l’opportunité de concrétiser cette promesse. Or, le gouvernement semble rétropédaler puisque les amendements tendant à graver dans la loi l’engagement présidentiel n’ont pas été adoptés à l’Assemblée nationale, en raison de l’avis défavorable du ministre de l’Agriculture Stéphane Travert.

Mais il n’est pas trop tard : l’engagement d’interdire le glyphosate en France au plus tard dans trois ans peut encore être intégré à cette loi.

Signez la pétition et faites-la circuler, nous avons besoin de vous !

Pétition lancée à l’initiative de plusieurs ONG. Outre l’UFC-Que Choisir, sont cosignataires de cette pétition Agir pour l'Environnement, Alerte des médecins sur les pesticides, ATTAC France, Bio Consom’acteurs, Bloom, CCFD-Terre-Solidaire, CLCV, Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l'Ouest, Commerce équitable France, Confédération Paysanne, Fédération Artisans du Monde, FNH, Foodwatch, France Nature Environnement, Générations Futures, Greenpeace, Justice Pesticides, La Ligue contre le cancer, Les Amis de la Terre, LPO, Miramap, PowerFoule, Réseau Action Climat, Réseau Environnement Santé (RES), Solidaires, SumofUS, Syndicat National d'apiculture, Terre d'abeilles, Union Nationale de l'Apiculture Française, WECF, WeMove.eu, WWF.